"De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne" Profitons de la terrasse ! – De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne
Profitons de la terrasse !

Profitons de la terrasse !

C’est dans Brest, non loin du port de plaisance que m’attend ce chantier. Les propriétaires ont acheté cette maison construite après guerre, qu’ils ont agrandie et améliorée. Maintenant, ils souhaitent mettre le jardin à leur goût et surtout pouvoir en profiter sans être gênés par le vis-à-vis avec les voisins.

L’ancien accès piéton n’est plus d’actualité puisque la porte d’entrée a changé de mur, même s’il est encore parfois usité par les propriétaires. Et le jardin est pratiquement d’un seul bloc.

Je propose dans un premier temps de délimiter des espaces :

  • un espace de circulations avec l’entrée carrossable qui est aussi l’entrée piétonne et l’accès à l’abri logeant les vélos d’une part et les conteneurs ménagers d’autre part.
  • un espace d’accueil, ensoleillé le matin, avec une petite terrasse pour y prendre son café
  • un espace « aire de jeux » assez longue pour pouvoir faire une petite partie de foot
  • une terrasse principale, amenant au repos
  • un potager

L’espace d’accueil est suffisamment végétalisé pour masquer le vis-à-vis, avec des grandes et moyennes graminées et des petits arbres sans pour autant faire trop d’ombre sur la petite terrasse le matin.

Le choix de délimiter l’espace d’accueil avec l’espace « aire de jeux » par de petits arbres permet d’utiliser ceux-ci comme buts de foot et de cloisonner le jardin tout en dégageant la vue.

Un soin tout particulier est apporté à l’aménagement du tour de la terrasse. En effet, il doit à la fois être un élément de décor, un élément utile pour s’asseoir et surtout couper le vis-à-vis avec la maison à étage qui se trouve de l’autre côté de la rue.

Les propriétaires souhaitent un aménagement net et moderne. Je propose un muret de soutènement. Mais pour éviter l’effet de longueur et inclure le dénivelé du terrain, je vais « découper » ce muret en portions pour en faire des jardinières de hauteurs différentes. Au centre, j’installe un banc de bois. Un escalier tournant, à droite en bout de terrasse, permet l’accès au potager situé en haut du terrain.

Depuis le salon, l’aménagement forme un véritable tableau, où les végétaux entrent en scène tour à tour tout au long de l’année.

Plusieurs propositions de végétaux ont été faites pour correspondre aux goûts des propriétaires mais aussi aux impératifs d’exposition,de sol et de taille à maturité. C’est à la troisième proposition que nous sommes tombés d’accord.

Les propriétaires souhaitent réaliser eux-mêmes les travaux, mis à part le muret. Lors de ma dernière visite, le maçon était déjà passé. Vous voulez voir le résultat ? C’est par ICI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *