"De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne" Un jardin trop plat – De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne
Un jardin trop plat

Un jardin trop plat

Cette maison neuve a été construite dans ce qui était autrefois un champs agricole cultivé.

L’entrée de la propriété et celle de la maison semblent mangées par l’espace minéral trop grand, sans relief.

L’entrée de la maison

Le jardin, très plat, est complètement dominé par la maison. On peut l’embrasser d’un seul coup d’œil, ce qui le rend inintéressant.

Le jardin vu du talus

Le propriétaire le trouvant trop à la vue des passants a modelé un talus afin de le séparer de la route. La haie de troènes déjà existante a été conservée.

Le jardin vu du Sud-Ouest avec le talus et la haie de troènes

Je propose de créer dans ce jardin des éléments qui viennent redonner de la verticalité pour faire concurrence à la maison. Ces éléments formeraient aussi une suite de surprises toutes différentes, rendant le jardin attrayant.

Le plan projet

Ainsi, les talus sont végétalisés de façon différentes suivant leur hauteur, l’orientation de leurs pentes par rapport au jardin ou à la route.

L’entrée carrossable est plantée, entre autres de grimpantes sur treillis, ainsi que l’entrée piétonne qui est, elle, matérialisée au sol grâce à des piquets de schiste. Des parterres surélevés, avec soutènement en pierres sèches, sont créés près de la terrasse.

La nouvelle entrée

Un tertre est modelé face à la grande baie vitrée, qui recevra une mini-forêt d’essences locales rappelle les haies bocagères alentours. Dans le sous-bois ainsi créé, une collection de plantes de terre de bruyères (rhododendrons, hydrangéas, érables du Japon…) offrent une promenade-évasion.

Une prairie est dessinée recevant une petite terrasse à l’abri du vent.

La maison vue depuis la terrasse de la prairie

Des arbres fruitiers sont plantés pour accompagner le coin déjeuner tandis qu’un grand espace central est dégagé pour les parties de foot ou les courses-poursuites avec le chien.

Le jardin fruitier et au fond, la prairie à droite et la mini-forêt à gauche

Cet aménagement, grâce à l’apport de verticalité et de végétaux, va contribuer à l’animation du jardin, tout en respectant les besoins de toute la famille en matière de repos ou de jeux.

La diversité des univers créés a des points communs tels l’aspect champêtre de certains végétaux ou matériaux (bois, pierres..),prolongation du paysage et des corridors écologiques, ou le besoin en terre de bruyère d’autres végétaux, apportant une note plus sophistiquée à ce jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *