"De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne" Le grand jardin de Plouzané – De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne
Le grand jardin de Plouzané

Le grand jardin de Plouzané

Cette parcelle est constituée d’un jardin qui a subi de nombreux changements depuis son acquisition (travaux d’assainissement, création d’un talus suite à un accident, arrachage de végétaux relatifs à l’entretien et aux allergies, …) et d’un pré dont la tonte était assurée par des chevaux.

Les propriétaires ont souhaité refondre cette parcelle en un jardin dont l’entretien est limité, plus en raccord avec leur mode de vie actuel et leurs goûts.

Le plan diagnostic

 

La palette végétale

La nouvelle palette végétale est constituée majoritairement de couleurs chaudes : un peu de jaune pour prolonger les genêts et millepertuis existants, du rouge pour contraster avec les futurs volets gris et prolonger l’ambiance rouge de la cuisine. On retrouvera des plantes de la même espèce que celles déjà en place afin de créer une harmonie dans le jardin (millepertuis, genêts, hortensias…).

Le dessin du jardin

Ce jardin est dessiné suivant trois axes principaux :

Structurer l’espace :

  • Les végétaux implantés sur le talus Ouest ont plusieurs fonctions : tout d’abord une mission coupe-vent, puisque les vents dominants viennent de l’Ouest, afin de créer un microclimat dans le jardin. Son entretien est facilité grâce à une sélection d’arbustes de crête ne nécessitant pas de taille et une végétalisation des pentes avec des végétaux couvre-sol. Enfin, ce talus a pour mission d’alerter les automobilistes avec des végétaux visuellement simples et uniformes sur la longueur du talus, sauf au niveau de l’entrée où l’accent est donné par un fleurissement tout au long de l’année.
  • La création d’un parterre allant de l’entrée de la parcelle jusqu’à la porte d’entrée permet de guider le visiteur piéton et de le canaliser afin qu’il trouve tout de suite la porte de la maison et n’essaie pas de pénétrer par les baies vitrées situées à l’Ouest. Ce parterre-guide est jalonné par de grandes graminées indiquant les différentes portes (entrée de la parcelle, porte du jardin, porte d’entrée). Il longe une allée gravillonnée. Des traverses en bois ou en schistes, posées perpendiculairement au chemin, contrastent avec les gravillons, attirant ainsi l’œil du visiteur pour mieux le guider depuis l’entrée de la parcelle vers la porte d’entrée de la maison.
  • Les graminées du parterre-guide font écho aux graminées implantées côté Est. Ces dernières forment un écran visuel près des bouches de l’assainissement individuel et en facilitent l’entretien en évitant la tonte autour de ces éléments de canalisations.
  • L’aire de jeux des enfants est bien dégagée pour permettre les jeux de ballon. Elle est bien délimitée par un talus végétalisé pour éviter que les enfants n’aillent sur la route. Elle est située de façon à être un maximum ensoleillée pour pouvoir l’utiliser dès l’arrivée d’un rayon de soleil. Sa situation et la végétation prévue autour permettent, de plus, une surveillance aisée des enfants depuis la terrasse.
  • Le potager et les arbres fruitiers nouvellement implantés sont regroupés dans une zone pour faciliter le repérage par les enfants de ce qui se mange, et créer ainsi un microsystème de biodiversité favorisant la pollinisation.
  • Une zone libre ensoleillée et un aménagement du potager en damier permettent une évolution future de ce jardin en fonction des besoins à venir.

Se reposer au jardin :

  • La nouvelle terrasse sur pilotis est sécurisée et habillée avec des arbustes faisant office de garde-corps.
  • L’ancienne terrasse de la cabane des enfants est modernisée et devient un petit salon d’extérieur coloré, lumineux et moderne, à l’ombre des chênes
  • Deux points repos à l’ombre sont créés : l’un permettant l’observation des papillons, des poules, des lapins… depuis un banc, l’autre invitant à une sieste colorée et parfumée.

Renforcer l’ambiance nature et apporter des éléments écologiques :

  • Les végétaux à implanter sont choisis de préférence soit parmi les végétaux endémiques (bruyères, genêts, fragon, graminées…), soit dans une gamme de végétaux favorables à la faune locale (mellifères, abris hivernaux, nourriciers)
  • Le recyclage est mis en avant par la transformation de la cabane des enfants en abri pour les futures poules, la création d’un poulailler pour le recyclage des déchets alimentaires et la création d’une zone de compostage pour les déchets végétaux.
  • La création d’un potager et d’un petit verger permet à toute la famille d’aborder le jardinage en douceur. En effet le potager aménagé en damier permet une évolution de la surface cultivée suivant les besoins et les capacités de la famille. Une proposition de plantes compagnes permet de garnir de façon favorable et utile les zones potagères non exploitées.
  • L’allée piétonne est constituée de gravillons ce qui lui garde toutes ses fonctions de perméabilité pour une meilleure gestion des eaux de pluie.
  • Un paillage des différents parterre favorise la nature et la structure du sol, permettant ainsi une meilleure croissance des végétaux, une limitation de l’entretien du jardin et une meilleure gestion de l’eau d’arrosage.

Le plan projet :

 

Ce jardin, dont les végétaux ont été choisis en majorité pour leur intérêt écologique, fera écho aux bois classées EBC et à la zone humide situés à proximité et apportera des fruits, des légumes, des couleurs et des parfums à cette famille.