"De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne" carport – De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne

Archives de
Étiquette : carport

Une entrée plus fonctionnelle

Une entrée plus fonctionnelle

C’est dans les vallons de Loperhet, près d’un bois, que se trouve cette maison. Le jardin qui l’entoure ne correspond pas aux besoins actuels de ses propriétaires. En effet, l’entrée est à revoir en fonction des véhicules qui vont y circuler et qui doivent y stationner, mais aussi guider les visiteurs vers un espace accueillant aux abords de la porte d’entrée.

Une terrasse pour prolonger le salon et sa porte-fenêtre doit être implantée à la place de l’azalée, en faisant attention à canaliser la pelouse qui est en surplomb.

Enfin, l’espace situé derrière la maison est en vis-à-vis avec la propriété des voisins, malgré le muret. L’objectif est de créer de l’intimité tout en apportant les éléments nécessaires ou souhaités dans le jardin.

Je dessine l’allée carrossable en dalles alvéolées gravillonnées et la prolonge au Sud par une allée piétonne gravillonnées ponctuée de dalles ardoisières. Celles-ci vont attirer le regard du visiteur vers l’espace d’accueil.

Une place de stationnement découverte en sable stabilisée sera à la disposition des visiteurs tandis qu’un carport logera les véhicules des propriétaires. Celui-ci est volontairement placé en ouverture par rapport à la route afin de faciliter la manœuvre. Enfin, un abri à conteneurs ménagers est placé près des stationnements et de la rue, pour être pratique et invisible depuis le jardin.

Le tout est agrémenté de fleurs et de graminées plus ou moins grandes.

Des gabions font office de murets de soutènement près de la terrasse en bois pour tenir la terre, servir d’assise et de séparation entre l’espace d’accueil et l’espace terrasse. Deux parterres fleuris attirent l’œil depuis la porte-fenêtre, tandis que le regard se perd dans le jardin en suivant la petite rampe engazonnée

Derrière, près du muret, un abri de jardin et des arbres fruitiers sont implantés pour cacher la propriété voisine. Afin de parfaire l’intimité et créer de la profondeur au jardin, deux parterres jouant avec les transparences sont dessinés.

Des couleurs chaudes animeront le jardin tout au long de l’année.

L’entrée de ce jardin sera ainsi plus pratique, tout en permettant une meilleure circulation des piétons et des véhicules. Elle sera plus accueillante car fleurie et délimitée dans l’espace. Le jardin Est pourra être investi dès le matin pour profiter des rayons du soleil sans être dérangé par les visiteurs. Le jardin Ouest sera plus intime et profitera à toute la famille en procurant repos, fleurs et fruits.

Une maison de campagne

Une maison de campagne

Sur les extérieurs de Plouédern, la cliente a restauré une très ancienne maison. Elle l’a modernisée et lui a rajouté une extension. Elle souhaite maintenant que je m’occupe de son jardin qui pour l’instant est débroussaillé par Touffic le bouc ! Elle souhaite garder ce mélange moderne-ancien pour l’ambiance de son jardin. Elle veut un garage et un carport, une terrasse avec une tonnelle, un boulodrome, un mur de pierres sèches, un abri de jardin, être isolée du vis-à-vis de la route et du voisinage.

Lors de cette étude, je me suis efforcée de conserver au maximum la topographie initiale du terrain qui avait déjà été bien chamboulée. Voici ce que je lui propose pour le jardin qui se trouve devant la maison :

croquis S.Derrien

Une allée pavée nous guide vers la porte d’entrée qui se trouve au milieu du pan central de la maison, ce qui évite que les visiteurs se perdent et ne frappent à la porte fenêtre de la chambre ou du salon ! Dans le prolongement, une tonnelle végétalisée nous indique la présence d’un autre espace : la terrasse, partiellement couverte pour ne pas dénaturer l’équilibre entre les différents pans de la maison. Comme l’ambiance intérieure, l’ambiance extérieure présente des couleurs douces :

Un parterre garni d’arbres et arbustes locaux camoufle le poteau électrique et permet de créer une alcôve avec un banc, pour venir s’y reposer les soirs d’été. Le puits est habillé et mis en valeur.

L’accès au jardin supérieur se fait grâce à une rampe engazonnée. Dans sa pente, un pot à lait, souvenir de l’enfance de la cliente, déverse des fleurs blanches comme le lait… Le chêne majestueux est conservé et accompagné par un hêtre et des arbustes. Au loin, on voit le carport.

croquis S.Derrien

La cour est aménagée de façon à ne plus être inondée. Une barrière bois vient clore doucement l’entrée du jardin, tandis que garage et carport se trouvent noyés dans la végétation du talus conservé et redessiné. Photomontage :

croquis S.Derrien

Le jardin du haut, bien qu’étant en partie investi par l’épandage, se voit végétalisé et reçoit le boulodrome, l’abri de jardin ainsi que le futur potager.

L’ensemble du jardin est entouré de talus sur laquelle on plante une haie d’arbustes et de graminées n’excédant pas 1,8m, ce qui suffit pour obtenir une certaine intimité dans le jardin sans pour autant avoir à tailler.

On obtient, au final, ce plan projet :




L’organisation des différents espaces, le choix des matériaux, des végétaux pour leur taille, leur couleur et leur époque de floraison, permet d’obtenir un jardin intégré dans son environnement, facile à entretenir, agréable à vivre, fleuri en toutes saisons et répondant à tous les besoins notamment celui de mettre en valeur la maison.