"De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne" rampe PMR – De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne

Archives de
Étiquette : rampe PMR

Jardin éveil des sens

Jardin éveil des sens

Devant la maison
Au Nord de la maison, vue Ouest-Est
Au Nord de la maison, vue Est-Ouest

C’est un petit jardin situé à Plougastel-Daoulas. Sa propriétaire a commencé à l’aménager en créant un potager et une terrasse d’accueil devant la maison. Elle souhaite compléter cet aménagement afin qu’il corresponde à ses besoins : elle aimerait exercer son activité professionnelle depuis chez elle, ce qui implique une rampe d’accès PMR depuis l’allée carrossable vers la maison et une terrasse d’activités au Nord. Elle souhaite un jardin qui soit coloré, parfumé et « qui se mange » afin d’éveiller tous les sens.

Je propose donc d’axer cet aménagement sur l’éveil des sens :

Les végétaux choisis offrent une floraison étalée sur toute l’année afin d’apporter de la couleur et des senteurs en permanence pour garantir un bon moral, même en hiver
On trouve une diversité de couleurs de fleurs mais aussi de couleurs de feuillages (vert, vert tendre, jaune, rouge, orangé, bleuté…) et pour certaines plantes, un changement de couleur de feuillage au cours des saisons. C’est le cas de l’érable du Japon, par exemple.
On trouve des textures et des tailles de feuillages très différentes : charnues et larges comme les plantes des savetiers, très découpées et fines comme l’érable du Japon, Larges et palmées comme l’heuchère, très fines et très noires comme le sureau…
En point focal de l’allée menant à la terrasse, un hibiscus est en majesté
Ponctuellement des plantes parfumées : le bois gentil, les lilas, les géraniums, la sauge, le lilas…
Un mélange de petits fruitiers (myrtiller, groseiller, cassissier, figuier) et de végétaux à baies comestibles (sureau, baie de mai, poivrier de Tasmanie, amélanchier, arbousier…)

Je conserve l’ambiance existante et la complète pour un jardin harmonieux :

Les  végétaux en place sont conservés ou transplantés.
La forme de la terrasse s’accorde avec les autres formes présentes dans le jardin : la rondeur du cercle dans l’ovale, le carré en caillebots dans ses angles
Les dalles de terrasses, en béton imitation pierre, ont un visuel très naturel. A la fois moderne et simple, ces dalles reproduisent le caractère du bois, tout en apportant une couleur rouille, très chaleureuse.
Le bois des claustras fait écho au bois des bâtiments
Les gravillons des allées piétonnes sont les mêmes que ceux de l’allée carrossable
Les pas japonais sont en ardoise pour rappeler celles délimitant les carrés potagers
Les végétaux choisis ont pour la plupart une partie comestible (baies, fleurs, feuilles..) afin de poursuivre le mélange entre jardin d’agrément et jardin vivrier
Les commodités du jardin (réserves d’eau de pluie et conteneurs ménagers) sont conservées et regroupées dans un espace technique

Ce jardin pourra donc présenter une entrée accueillante pour tous, y compris les personnes à mobilité réduite, et une terrasse d’activité bien spacieuse entourée de couleurs, de parfums, de formes de fleurs et de feuillages différentes et de fruits savoureux.

Retour aux projets

Réalisation du « jardin familial »

Réalisation du « jardin familial »

Revoir l’étude

Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Garden Concepts.

L’allée PMR a pris place et facilite si bien l’accès à la terrasse et à la maison que finalement tout le monde l’emprunte ! Printemps 2020

juin 2020

Les végétaux, plantés le long de l’allée, accompagnent celle-ci et resteront de taille modeste pour ne pas encombrer le cheminement.

juin 2020

L’entrée carrossable a été en partie réalisée en sable stabilisé afin d’en limiter le coût. Dans les espaces de circulation où il y a des manœuvres, les pavés ont eu la préférence, rendant ainsi l’allée plus durable dans le temps. Printemps 2020

juin 2020

Le terrain a été modelé suivant les plans d’exécution proposant ainsi deux plateaux, l’un pour recevoir les jeux d’enfants, l’autre les réceptions familiales. Printemps 2020

juin 2020

Des pavés ont été implantés pour relier la cour et la coursive de la deuxième maison. Une allée engazonnée en pente permet l’accès de la tondeuse au jardin sans efforts. De part et d’autre de cette allée, des plantations sont à venir. Printemps 2020

juin 2020

Le jardin zen a déjà belle allure, même s’il n’est pas tout à fait terminé. Ses dalles alvéolées gravillonnées permettent une sortie à pieds secs et un accès facilité au jardin via l’escalier. Printemps 2020

juin 2020

Nous avons hâte de voir ce jardin verdi de son gazon ici fraichement semé !

Printemps 2020

Revoir l’étude

Un jardin à la française

Un jardin à la française

C’est à la faveur des Plantomnales de Brest organisées par l’Arche aux Plantes que les propriétaires de ce jardin brestois me contactent. Ils souhaitent que je m’occupe de leur parcelle car ils ont une demande très particulière : en accord avec leur maison de style Art-Déco, ils veulent un jardin à la française.

C’est pour moi un projet inespéré : un jardin à la française ! Quelle aventure !

Pour le petit espace qui se trouve devant la maison, je propose un petit jardin qui parait plus grand qu’il ne l’est grâce aux ondulations d’un cheminement créé, dont la perspective est accentuée par une pergola à l’entrée et un végétal en point de mire. Des végétaux sont implantés de part et d’autre de ce chemin, ceux côté chaussée étant visibles aussi bien depuis la rue que depuis le salon situé en demi-étage.

L’aménagement de cette parcelle en jardin à la française est d’autant plus compliqué qu’il y a des contraintes : les vis-à-vis avec les immeubles voisins à cacher, la présence de grands arbres en fond de parcelle, la taille du jardin, et la nécessité d’avoir une rampe PMR qui permette l’accès occasionnel d’une parente à la maison et l’accès au jardin des propriétaires.

Je crée une perspective, axée sur la rampe PMR, ponctuée par des pergolas, qui est constituée de trois jardins :

Le premier jardin, le plus proche de la maison, fleurit en hiver afin de pouvoir en profiter depuis la véranda.

Le deuxième jardin est un espace engazonné, aux angles fleuris, permet d’implanter des arbres pour occulter le vis-à-vis et ainsi faire oublier l’immeuble faisant face à la propriété. Des arbustes montés sur tige leur font face dans les angles opposés, pour garder l’équilibre.

Le troisième jardin, ou jardin d’été, reçoit une collection de rosiers, fleur préférée du propriétaire, agrémentée de vivaces, le tout encadré par des buis.

De part et d’autre de ces trois jardins, des fruitiers habillent les murs. Des bordures de buis soulignent le jardin sur toute sa longueur.

Ce projet, bien que pointu et exigeant, m’a beaucoup apporté professionnellement. Répondant à toutes les demandes des propriétaires et à toutes les contraintes, organisé sans pour autant paraître stricte, il offre de nombreux points de vue différents, des espaces à ambiances différentes suivant les saisons, une perspective qui donne à ce jardin l’impression d’être plus grand qu’il ne l’est réellement, tout en suivant des règles de construction et de plantation écologiques et en apportant un confort pour les propriétaires et leur parente handicapée.

Réalisation du jardin