"De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne" De la lande au jardin, une paysagiste vous accompagne – paysagiste concepteur pour particuliers et entreprises

Bureau de conception paysagère pour particuliers et entreprises

Un diagnostic précis basé sur des échanges, un regard bienveillant, des conseils d'éco-jardinage
Des croquis faits main et des photomontages numériques pour mieux vous projeter

Inspiration Celte en paysage breton

Inspiration Celte en paysage breton

Ce jardin qui domine la rivière du Faou à Hanvec entoure une maison en pleine restructuration. En effet, les propriétaires souhaitent refaire et agrandir les vérandas en simple vitrage devant la porte d’entrée et donnant sur la terrasse afin d’avoir des pièces mieux isolées

L’entrée
La terrasse

Par la même occasion, ils souhaitent restructurer le jardin afin d’avoir moins d’entretien et de pouvoir profiter pleinement de leurs loisirs et de leur jardin.

Voici donc ma proposition d’aménagement :

L’espace situé au Nord et à l’Ouest de la maison est aplani et nivelé. Il pourra ainsi servir d’espace de jeux pour les enfants et/ou d’espace de réception si besoin

L’espace situé au Sud de la maison est transformé en prairie, occasionnant un entretien moins intensif et moins exigeant, des tontes moins fréquentes, ce qui permet de préserver les petits animaux et insectes vivant dans cette zone. Fini les journées complètes à tondre ! Seuls l’espace d’accueil et l’espace de loisirs sont tondus régulièrement. La prairie n’est fauchée qu’une fois l’an.

Une rampe engazonnée à l’Ouest de la maison permettra de passer aisément de l’espace plan à l’espace prairie

De part et d’autre de la rampe engazonnée, ainsi que près de la terrasse sous la véranda, des murets de pierres sèches feront office de soutènement afin de permettre le comblement en terre végétale.

Cette technique est une tradition irlandaise.

Les végétaux choisis pour aménager ce jardin sont pour la plupart des végétaux faisant référence à l’Irlande (if, primevères, bruyères, molinie, coquelicots, fuchsias…), à l’Angleterre (rosiers, genêts…), ou à la Bretagne (fougères, sorbiers, viornes, amourette…)

Les végétaux choisis sont en partie des plantes de terre de bruyère. Ils complètent la palette végétale existante (rhododendron, piéris, pittosporum ou hortensia…)

Le talus avec strate 2 détériorée et mitée

Le talus est revégétalisé en strate 1 et 2 afin de couper le vis-à-vis avec le voisin et de permettre à la faune locale de réintégrer cette ancienne haie bocagère

Le parterre Sud du jardin se voit complété avec des végétaux permettant de conserver la fenêtre sur la rivière.

Le parterre Sud avec vue sur la rivière

Le panorama est préservé et mis en valeur par la palette végétale.

Le parterre Sud avec vue sur la rivière conservée et mise en valeur

Inspiré des voyages en Irlande ou Royaume-Uni des propriétaires, ce nouvel aménagement de jardin répondra à leurs besoins actuels et mettra leur propriété en valeur.

Voir la réalisation de cet aménagement

Réalisation de « Mille et une utilisations du bois au jardin »

Réalisation de « Mille et une utilisations du bois au jardin »

Les propriétaires ont construit la terrasse en bois et installé la jardinière côté allée.

Dimitri et son équipe a pris le relai pour le mise en forme du jardin, la création de l’allée, la mise en œuvre du potager surélevé et le semis du gazon.

Grâce à cette vidéo filmée et montée par Dimitri, vous pouvez découvrir l’avancée des travaux dans ce jardin :

Revoir l’étude

De la piscine désuète au salon accueillant

De la piscine désuète au salon accueillant

Les anciens propriétaires  de ce jardin l’avaient aménagé en y implantant beaucoup de cloisons type claustras. Ils avaient aussi construit une piscine, aujourd’hui inutilisable, et dangereuse tant par sa terrasse bois qui est pourrie que par l’eau qui y stagne et dans laquelle les jeunes enfants pourraient  tomber.

Les nouveaux propriétaires souhaitent le réaménager afin qu’il soit sécurisé pour les enfants, tout en étant agréable pour les adultes, et demandant peu d’entretien.

Je propose donc de créer un jardin en harmonie avec les éléments intéressant qui existent déjà, avec la maison et surtout d’obtenir un espace fonctionnel.

Les différents éléments du jardin ont été regroupés suivant leur fonction et/ou utilité de manière à ce que les véhicules soient canalisés sur un espace donné et restreint, assurant ainsi la sécurité des enfants et permettant de jouir pleinement d’un grand espace engazonné et fleuri.

L’entrée de la propriété

L’allée carrossable est réduite et dessert sur sa droite, au niveau du pignon Est de la maison, un garage prévu pour deux véhicules. Celui-ci est placé en retrait de la maison de façon à laisser celle-ci en premier plan. Le modèle proposé est en acier galvanisé, donc résistant, recouvert d’un plâtre acrylique, ce qui malgré sa forme moderne lui permet de s’accorder avec la maison.

A l’emplacement du futur garage devant le pignon Est
L’espace du futur garage devant le pignon Est, vue du mur de pierres

Si les deux cordylines placés à droite en entrant dans la propriété sont arrachées, c’est d’une part pour laisser suffisamment d’espace pour le passage des véhicules vers l’espace de stationnement, mais aussi afin de pouvoir structurer et limiter l’entrée carrossable visuellement en plaçant deux grands parterres en bac acier corten plantés de cordylines, afin de rappeler celles disparues et faire écho à celle qui leur fait face à l’autre bout du jardin.

Les cordylines devant le pignon Est

Prenant appui sur les trachycarpus (arbre du voyageur par excellence) et sur les cordylines d’Australie, très imposantes, j’ai choisi une grande partie de la végétation dans la palette australienne produite en Bretagne.

L’accès à la porte d’entrée se fait par une petite terrasse pas très large. Je propose de l’élargir afin de permettre le passage d’un landau, de sacs courses….

La façade de la maison et la porte d’entrée

La terrasse principale sera axée sur le corps principal de la maison et en habille toute la longueur. L’agrandissement de cette terrasse, tant en longueur qu’en largeur, permet de déjeuner à l’ombre ou au soleil le midi. Elle sera accompagnée de deux mini-terrasses faisant face à la porte de la chaufferie et à celle de la baie vitrée de droite. Des parterres fleuris rythmeront les intervalles entre les différentes terrasses. Le coté symétrique de cet aménagement met la maison en valeur. Les dalles proposées seront en imitation pierre grise-rousse-dorée. Des dalles en imitation carreau de ciment dans les mêmes coloris viendront dessiner deux espaces dinatoires, délimitant ainsi un « couloir » pour aller jusqu’à la porte d’entrée.

Toutes les anciennes terrasses bois sont enlevées de manière à sécuriser le jardin et aussi à gagner de l’espace fleuri.

Les palissades intérieures au jardin sont enlevées de façon à laisser le regard percevoir l’ampleur du jardin

L’espace enherbé central

La piscine est transformée en salon d’extérieur. On entre dans ce salon, aux banquettes hexagonales, par un escalier. On en sort de l’autre côté par un autre escalier. Au centre un brasero/barbecue-plancha circulaire en acier corten peut servir de table basse lorsqu’il n’est pas en chauffe.

L’ancien espace technique de la piscine, en bon état, est rénové et transformé en une véritable cuisine d’extérieur pouvant accueillir tout le confort nécessaire (évier, table de cuisson, réfrigérateur…) et permettant l’utilisation et stockage d’une table et de chaises d’extérieur.Un potager est créé dans l’espace le plus ensoleillé du jardin. Ses carrés de différentes hauteurs permettent aux grands et aux petits de s’exercer à la culture.

La différence de niveau entre l’allée carrossable et le nouveau salon de jardin est contenue à l’aide de palis de schiste faisant écho à la toiture de la maison et aux pas japonais menant de l’espace carrossable à la terrasse et de la terrasse au nouveau salon de jardin.

Afin de créer un brise-vents, une forêt jardin est créée au Nord-Ouest de la parcelle. Plantée de végétaux d’ornements mais aussi de fruitiers, elle se trouve dans la continuité du potager.

Une haie fleurie jouxte le potager afin de permettre à la faune locale, utile aux cultures, de trouver gîte et nourriture durant l’hiver

En limitant l’espace carrossable à l’Est de la maison, on revégétalise au maximum l’espace se trouvant devant la façade. En agrandissant et en les replaçant symétriquement devant la maison, avec la présence de la grande pelouse et du salon de jardin au brasero, on redonne à cette maison un aspect majestueux, tout en rendant le jardin très fonctionnel.

Retour aux projets